Make your own free website on Tripod.com

Antonio Porchia 

                                                                                       


Ils ont cessé de te tromper, non de t'aimer.
Et il te semble qu'ils ont cessé de t'aimer.

Avant de parcourir mon chemin j'étais mon chemin.

Dormant, je rêve ce qu'éveillé je rêve.
Et mon rêve est continu.

Ont pouvoir sur moi, plus que tous les infinis,
mes trois ou quatre habitudes innocentes.

Et si tu accédais à l'homme, à quoi de plus pourrais-tu accéder ?

Rien n'est seulement rien. C'est aussi notre prison.

Je suis arrivé à un pas de tout. Et là je reste,
loin de tout, à un pas.

La douleur ne nous suit pas : elle va devant.

En pleine lumière, nous ne sommes pas même un ombre.

Cent années meurent en un instant, tout comme un instant en un instant. 

La confession d'un seul humilie tous les autres.

  Oui, je m'en irai. Je préfère me plaindre de ton absence que de toi.

Qui dit la vérité, ne dit presque rien.