Make your own free website on Tripod.com

Antonio Porchia 

                                                                                                    



Todo lo que llevo atado en mí, se halla suelto en cualquier parte.


Dans le songe éternel, l'éternité est comme un instant. Peut-être reviendrai-je dans un instant.

 
Combien, fatigués de mentir, se suicident en n'importe quelle vérité.


Indiquez une couverture ou un livre

Situé en quelque... Ils on cessé... Tu ne vois pas... La raison de... Je ne crois... Quand je dis...



     

 

  

Préface de Jorge Luis Borges
à _Voix_ d'Antonio Porchia

Fayard, Documents Spirituels,
Núm. 16

France

 Paris 1979

Postface à Voix d’Antonio Porchia
Roberto Juarroz

 Revue Plural - Vol. IV - Numéro 11

México

Août 1975



      

 

 
Signer le livre de visite



Escriba aquí


 
Lisez le livre de visite



Autres sites recommandés     Roberto Juarroz

Vous êtes le visiteur  Hit Counter


Cette page est un petit hommage à Antonio Porchia


Créée pour : Ángel Ros - 14/01/2000 ©